jeudi 31 mai 2018

Serge Schoonbroodt rend hommage aux trois victimes de l'attentat de mardi





Ce jeudi 31 mai 2018, dans son émission «  Grand Jeu » sur RCF Liège, l’organiste Serge Schoonbroodt a rendu hommage aux victimes de l’attentat qui a eu lieu en notre ville ce mardi 29 mai 2018 .

 Ecoutons son émission ici :


samedi 26 mai 2018

" A livre ouvert " en Agimont










                                        .... quelques réalisations des élèves  ...



Les auteurs d'ouvrages littéraires invités par l'école à venir présenter leurs livres


                                            François Guillaume


                                          Hélène Delhamende

                                         Cliquez sur les images !


                                             Isabelle Marlier


                                               Robert Ruwet


                                               Charles Dodet


                                          Valéry Hardiguest


                                            Marie-Isabelle Tasset


                                              Agnès Dumont

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



En prîîîme, comme on dit à Liège, une photo artistique intitulée " Pile ou Face "

jeudi 24 mai 2018

Agenda mai-juin 18 proposé par Sylviane Kech



AGENDA CULTUREL
Portes ouvertes école des Arts et Métiers de la Ville de Liège
Sur le thème "Autour du Livre", elle vous permettra d'y rencontrer des auteurs régionaux qui se feront un plaisir de vous faire découvrir leurs ouvrages.
Ce sera aussi l'occasion de voir les étudiant(e)s au travail : chacune des options proposées dans l’école y sera représentée.
Quand ?  ce samedi 26 mai 2018, de 11h00 à 18h00.
Où ? rue Agimont 9
Pour plus de détails voir l’affiche ci-joint.

Parcours d’artistes à Sainte-Marguerite
A noter dès à présent dans vos agendas !  Plus d’informations suivront dans la prochaine newsletter.
Quand ?  le samedi 23 et le dimanche 24 juin 2018 après-midi
Où ?  dans les ateliers des artistes du quartier et dans des lieux d’exposition commune


RENOVATION URBAINE
Plusieurs projets de création de connexions pour les déplacements à pied et à vélo sont actuellement en cours de réalisation ou à l’étude dans le quartier.  Ils visent à offrir aux usagers dits « faibles » des itinéraires plus directs, plus sûrs et plus conviviaux pour se déplacer.  Ces liaisons permettent également de créer, étendre et connecter de nouveaux espaces verts et s’inscrivent dans la création de la trame verte de la Ville de Liège.
Création d’un nouveau cheminement « modes doux » entre les rues Vandervelde et Eugène Houdret – avec fermeture nocturne.
Le Collège communal a désigné en mai le bureau d’urbanisme TELLUS pour réaliser une étude de l’implantation d’un nouveau chemin pour les modes doux entre les rues Emile Vandervelde et Eugène Houdret.

Création d’un nouveau cheminement « modes doux » entre la rue Sainte-Marguerite et le parc public rue de Hesbaye – avec fermeture nocturne.
Des relevés et une étude topographiques sont en cours également pour définir la meilleure implantation pour ce futur cheminement.

Création d’un nouveau cheminement « modes doux » entre les rues de l’Académie et Agimont – avec fermeture nocturne.
Le marché de travaux pour l'aménagement de ce nouvel itinéraire est en cours d’attribution via une procédure de marché public.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Rénovation énergétique de votre logement
La Maison de l’Habitat, située rue Léopold 37 à Liège, vous offre de multiples services (information, formation, groupement d’achat, conseils, aides pour l’obtention des primes…).
Vous souhaitez être informé de toutes leurs activités ?
Rendez-vous sur la page  http://www.maisonhabitat.eu/l/full , vous pourrez y consulter leur programme et vous inscrire à leur newsletter pour être sûr(e) de rien rater !

samedi 19 mai 2018

Léopold IV de Volière


A la gauche extrême du quartier de l'Ouest, voici, au numéro 5 et 6 en Volière, Léopold Renard, alias Léopold IV.

mercredi 16 mai 2018

Le dessin du mois de Jacques Van Russelt



Jacques Van Russelt

Offert pour l'anniversaire d'une amie complètement folle de Julien Doré 
Oui ! oui !, Ca existe ! J'vous jure , ça ne s'invente pas !!!
(Peinture acrylique 30/40)

Parcours d'artistes en juin 18



Voilà déjà celui d'Hélène Delhamende.
Il y aura d'autres artistes ; nous y reviendrons ...

mardi 15 mai 2018

A la mémoire d'Isi Collin (1931)








Le 31 mai 1931, à l’initiative du journal Liége-Echos, une pieuse cérémonie a réuni les amis du poète Isi Collin devant la maison où il naquit, rue Sainte-Marguerite, à Liége, pour inaugurer la plaque commémorative. Devant une assistance nombreuse et recueillie, M. Olympe Gilbart prononça une allocution dont voici un extrait :
«  (…) Isi Collin vivait dans un éblouissement perpétuel parce qu’il éprouvait pour la vie un amour éperdu. (…) Il avait passé son enfance dans ce vivant quartier de Sainte-Marguerite dont il louait sans cesse la vertu aimable et les mœurs pittoresques. Quand, plus tard, il habita la rue Naimette, il lui survint des aventures charmantes dont on pourrait faire plusieurs contes délicieux. (…) Il avait la bougeotte, il ne pensait qu’à partir. Mais il aimait Liége par-dessus tout, avec toute sa tendresse pour Liége et les Liégeois. C’est lui, le premier, qui réclama un monument à la gloire de Tchantchès, parce que Tchantchès c’est le Liégeois chimiquement pur. (…). »
                                                          In «  La vie wallonne illustrée », 15 juin 1931


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 En bonus, un article sur le poète et écrivain :

                                     Le châtaignier de la rue Isi Collin

lundi 14 mai 2018

Journée " à livre ouvert " rue Agimont le samedi 26 mai 2018


Nous avons le plaisir de vous inviter à la journée portes ouvertes de 
l'École des Arts et Métiers (rue Agimont 9 - 4000 Liège), le samedi 26 
mai prochain, de 10h30 à 18h00. Sur le thème "Autour du livre", elle 
vous permettra d'y rencontrer des auteurs régionaux qui se feront un 
plaisir de vous faire découvrir leurs ouvrages. Ce sera aussi l'occasion 
de voir nos étudiant(e)s au travail : chacune des options proposées dans 
notre école y sera représentée.
Pourriez-vous, sans modération, diffuser l'information autour de vous 
(liste de contacts, réseaux sociaux, bouche à oreille, ...) ? Vous 
trouverez l'affiche en pièce jointe.
Au plaisir de vous y retrouver, bien cordialement,

Marianne HERPIN
Directrice EAM
04 223 04 83

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Voici les noms des auteurs qui ont répondu favorablement à notre invitation :
HélèneDelhamende
CharlesDodet
AgnèsDumont
FrançoisGuillaume
ValéryHardiquest
IsabelleMarlier
RobertRuwet
Marie-IsabelleTasset


vendredi 11 mai 2018

Robert Ruwet : " Liège, la ville aux 300 murs qui parlent "





C’est à une bien passionnante balade que Robert Ruwet nous invite dans ce livre imposant. Comme le titre l’indique, il nous propose d’écouter et surtout de lire ce que les murs liégeois ont à nous dire. Citation : « Nous respecterons une règle : nous n’entrerons jamais dans une propriété privée ni dans l’enceinte d’un quelconque domaine. Rien que du trottoir ! C’est que l’on voit des choses (et des gens …) sur les trottoirs de Liège. »

Une double balade : historique et touristique. Plus encore : littéraire, artistique, …
On connait l’homme pour ses petites touches d’humour (souvent féroces) qu’ils nous distillent tout au long de ses récits. Et quand l’occasion s’en présente, il ne se privera pas de mettre les points sur les « i » pour défendre ce à quoi il croit (et défend) depuis toujours : le respect et le bon usage du bien commun ; ainsi, il ne manquera pas de dénoncer les incivilités, les vols, les saccages trop à déplorer de ce patrimoine (sans toutefois en faire une obsession).

Robert Ruwet nous emmène donc dans tous les quartiers de la ville. Vingt-et-une pages sont consacrées à notre quartier. C’est l’occasion de nous livrer à ce petit questionnaire :

1. Quelle est l’œuvre majeure, connue de tous les Liégeois -et des Belges en général- du sculpteur Léon Mignon qui a une rue à son nom au quartier Sainte-Marguerite ?
2. A la rue des remparts a vécu un grand peintre liégeois de réputation qui, à l’époque, était sulfureuse ?
3. Vers le milieu du XXè siècle, la rue Mont-Saint-Martin connut un des restaurants les plus fameux de Liège. Quel est son nom ?
4. Que désigne, en wallon, le mot «  flot » (comme dans la place du Flot) ?
5. Quand on parle des fontaines de Sainte-Marguerite, on les associe à un nom propre. Quel est-il ?
6. Comment surnomme-t-on notre héros Maurice Waha ?
7. Qu’a découvert, jadis, le maréchal-ferrant nommé Hullos ?

Bilan :

- Si vous totalisez de 3 à 0 bonnes réponses : Gloups !  Qu’attendez-vous pour vous procurer les « 300 murs » (20 euros, disponible dans les bonnes librairies et chez les marchands de journaux). Prenez-en deux (on n’est jamais assez trop prudent !)
- De 4 à 6 bonnes réponses : c’est pas mal mais vous n’êtes pas encore prêt à réellement briller en société. Vous savez ce qu’il vous reste à faire …
- De 6 à 7 bonnes réponses : Bravo ! mais ce n’est jamais qu’un test basé sur 7 questions. Il pourrait y en avoir 331, soit le nombre de pages de ce livre incontournable. Et là …

            (P.S. : je ne touche aucun royalties)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

En bonus, un reportage de RTC Liège :



mercredi 9 mai 2018

Le quartier Sainte-Marguerite en 1872


                                A l'angle des rues Agimont et Table-des-Pierre en 1872


                                              Cliquez sur les images !




-« La Meuse », jeudi 15 février 1872
Ecoles au faubourg Ste-Marguerite bientôt construites dans la propriété Marneffe 

- « La Meuse », vendredi 22 mars 1872
De nombreux ouvriers sont occupés à la démolition des maisons expropriées par l’Etat dans les rues Table-de-Pierre, Salamandre et des Ravets pour l’établissement de la station du chemin de fer intérieur



- « La Meuse », samedi 13 avril 1872
Photographe Zeyen, rue St-Séverin, 104



- Jeudi 23 mai 1872
Réouverture de la taverne Saint-Martin , 13 rue St-Hubert

-  31 juillet 1872
Les habitants de la rue des Meuniers attendant avec impatience un nouveau pavé. Il parait qu’on va les en gratifier mais … en vieux pavés provenant du dépavage de la Montagne Hocheporte. Ce sont eux qui ne sont pas contents. Ont-ils tort ?

- Mercredi 31 juillet 1872
Le mot d’une Liégeoise, habitante de ma rue Mont-Saint-Martin, à propos du succès de vente du dernier livre de M. Dumas. Ce livre doit se vendre deux fois plus que n’importe quel livre. La raison en est simple : nos maris l’achètent mais nous défendent de le lire. Alors nous l’achetons de notre côté et cela fait donc deux exemplaires par ménage.
NDLR : sans doute « Le docteur mystérieux ». Résumé : un médecin éveille à la vie et à la joie une fillette, une « innocente ».



-  Jeudi 1er août 1872
Pigeons.  La société de « l’Hirondelle » et la société des « Vrais amis de la Légia », toutes deux implantées au quartier de l’Ouest

- Mardi 1 er octobre 1872
Une grève a éclaté aujourd’hui matin à la houillère l’Aumônier près de la station du Haut-Pré (…) Les grévistes exigent une augmentation de salaire

-  Samedi 3 octobre 1872
La grève continue à Ste-Marguerite. A l’Aumônier et à la Plonterie, tout est terminé (…) le paiement s’est fait samedi dernier sans qu’il ne se soit produit aucun désordre

-  Samedi 12 octobre 1872
Les habitants des rues Hocheporte, des Remparts, Naimette et autres rues des environs signent  en ce moment une pétition pour l’élargissement de l’entrée du faubourg où la circulation des voitures est très grande. Elle le sera encore plus dans l’avenir quand le cimetière que l’on crée à Ste-Walburge sera utilisé



- Lundi 25 novembre 1872
Des rues s’en vont : rues Pied-de-Vache, des Ravets et Salamandre


Merci au journal «  La Meuse » !
Merci à la bibliothèque Ulysse Capitaine, en Féronstrée à Liège !




mardi 8 mai 2018

Salut Maurice n° 100, mai-juin 2018, en version numérique





Et nous voici au numéro 100. C’est quelque chose, quand même. 
La version papier sera disponible fin mai. 
Bonne lecture  !





Un bonjour de la mer


                                              Cliquez sur l'image !

Elle est retrouvée. 
Quoi ? - L'Eternité
C'est la mer allée 
Avec le soleil.

             (ce n'est pas de moi)

lundi 7 mai 2018

Une nouvelle nichée de faucons pèlerins à la basilique Saint-Martin





On peut entendre leurs petits cris stridents et les voir tournoyer dans le ciel. Pour la troisième année consécutive, un couple de faucons pèlerins est revenu spontanément nicher tout en haut de la basilique Saint-Martin à Liège. Il y a quinze jours, trois fauconneaux-un mâle et deux femelles-y sont nés. L'endroit paraît idéal. "On pourrait dire que c'est un site naturel" explique Antoine Dumont, ornithologue à l'Institut royal des sciences naturelles " on n'y a pas installé de nichoirs, le couple de faucons a choisi délibérément d'y revenir nicher pour la troisième fois. C'est formidable. Cette espèce avait disparu de nos contrées il y a trente ans à cause notamment de l'importante utilisation de certains insecticides comme le DDT mais aussi à cause de la chasse pratiquée par les colombophiles. Le pigeon étant une proie de prédilection du faucon pèlerin. La population a pu se reconstituer et singulièrement à l'intérieur des villes où cet oiseau trouve vraiment un hôtel cinq étoiles pour ses petits." Antoine Dumont a procédé à la pesée ainsi qu'au baguage des trois fauconneaux. La bague c'est un peu la carte d'identité de l'animal sur laquelle on trouve un numéro spécifique et l'adresse de l'Institut royal des sciences naturelles. " Si on retrouve le fauconneau, on pourra retracer une grande partie de sa vie" explique encore Antoine Dumont "il faut savoir que le taux de mortalité est relativement important surtout pour les oisillons. Il y a trente pour cent de mortalité à un an pour ceux-ci, mais septante-cinq pour cent de survie pour les adultes. Le faucon pèlerin peut vivre jusqu'à quinze ans." Chasseur extraordinaire, le faucon pèlerin peut foncer sur sa proie à près de quatre cents km/h. Il est également doté d'une vue exceptionnelle qui lui permet de repérer celle-ci en plein vol, à plus d'un kilomètre. Pour les amoureux des oiseaux, il est sans conteste, le plus beau des rapaces. Nos petits fauconneaux liégeois, eux,  ne sont pas encore prêts à chasser. Ils prendront leur envol dans une vingtaine de jours.

Bénédicte Alié

Visite guidée, les fontaines Roland par Joseph Deleuse, ce jeudi 10 mai 2018



L’Eau Roland est un réseau de distribution d’eau potable de la fin du XVII è siècle, issu des terrains crétacés de Hesbaye. Un château d’eau se trouvait dans le haut de Sainte-Marguerite et distribuait l’eau précieuse jusqu’au Mont-Saint-Martin, le palais provincial, la place Saint-Lambert, la place Foch et finalement en Vinâve-d’Île. Quelques belles fontaines publiques et privées ont résisté aux démolitions.
Cette visite accessible aux PMR va à la rencontre de ce patrimoine d’exception.
 Guide : Joseph Deleuse (guide local), durée 2 h 30.

Une organisation de l’office du tourisme, réservation en ligne sur reservation-fr. visitezliege.be Devant la basilique Saint-Martin – Mont-Saint-Martin  – 14:30 –  04 221 92 21 – www.visitezliege.be – 7 et 8 € (réservation en ligne).  Centre-ville – Visite guidée

mercredi 2 mai 2018

Les collégiales Sainte-Croix et Saint-Martin, visite le samedi 5 mai 2018



Les deux collégiales ont été fondées à la fin du Xe siècle. Sainte-Croix (extérieur uniquement) est de type halle avec trois nefs d’égale hauteur et deux chœurs opposés. Saint-Martin a été reconstruite du XIVe et XVIe siècle. On peut y voir des vitraux de 1527, des médaillons en marbre de Jean Del Cour, etc.

Guide : Madeleine Évin (guide régionale).
Durée : 2 h 30. 
RDV : devant l’entrée de la collégiale Sainte-Croix, rue Sainte-Croix.
Dates en 2018 : 5/5 - 2/9.
  • Langue : 
    • Français
  • Type de visite : 
    • Accès exceptionnel
    • Parcours à pied
  • Thématique : 
    • Circuit des collégiales
    • Architecture et patrimoine
    • Arts