mercredi 28 mars 2018

Info + Info + Info



Cher(e) habitant(e) et ami(e) du quartier Sainte-Marguerite,

Voici quelques nouvelles et informations relatives à votre quartier préféré :

Aménagement du carrefour des rues du Coq/en Bois/Haut-Pré
Séance d'information ce jeudi 29 mars (demain) à 18h30 au chalet, rue Naniot 3.

Chantier de construction rue Hocheporte
Vous trouverez ci-joint l'info travaux publié par l'échevinat des Travaux relatif à ce chantier qui a redémarré le 20 mars dernier, avec les coordonnées des personnes de contact.  Le chantier devrait durer 1 an.

Appel à projet « petit patrimoine populaire insolite »
Le Ministre du Patrimoine vient de lancer un appel à projet spécifique pour le Petit patrimoine populaire de Wallonie "Insolite".  Si vous pensez à des éléments spécifiques répondant à la définition précisée ci-dessous, n'hésitez pas à introduire un dossier !

Le formulaire se trouve ci-joint.  Je peux vous aider à le compléter si nécessaire.

Le montant de l’aide régionale est fixé à 15.000 euros maximum par projet retenu, pour la restauration et la valorisation de :
 - les enseignes et les devantures de magasin
 - les réverbères et candélabres
 - les girouettes, les tables d’orientation et les cadrans solaires
 - les perrons, les croix de justice et les piloris
 - les bancs publics, les gloriettes et les kiosques
 - les mosaïques, peintures murales et trompe l’œil
 - les lavoirs, glacières et fours
 - les gargouilles et cracheurs
 - les pigeonniers et les colombiers
 - les murs en pierre sèche
 - les bornes frontières

Les projets seront évalués en fonction du fait qu’ils répondent plus ou moins bien aux critères suivants :
 - le caractère insolite (de l’élément patrimonial ou de sa situation)
 - la valeur patrimoniale
 - l’attrait et l’accessibilité touristique
 - la nature des travaux
 - l’accessibilité du public et la visibilité depuis l’espace public
 - l’impact de la restauration sur l’espace public
 - l’implication dans le projet des citoyens et des associations locales
 - l’implication dans le projet des entreprises d’économie sociale, des CEFA et des organismes de formation professionnelle
 - la mise en valeur pédagogique
 - le mode de gestion ou d’entretien envisagé

Dossier à rentrer pour le 16 avril 2018 au plus tard à l’Agence wallonne du Patrimoine

Construction d'un immeuble de 13 appartements rue Hullos 49
L'enquête publique pour ce projet est en cours du 24 mars au 09 avril 2018.
Le dossier peut être consulté et des explications sur le projet peuvent être obtenues durant la période d'enquête :
- au Service des Permis d'urbanisme, La Batte, 10, 4ème étage à 4000 LIÈGE, le lundi et le vendredi de 9h à 12h, le mercredi de 14 à 17h. Fermeture le mardi et le jeudi.
- à la Maison de l'Habitat, rue Léopold 37 à 4000 LIÈGE, le jeudi de 16h à 20h, sur rendez-vous uniquement, pris au plus tard 24 heures à l’avance (+32 4 221 91 03).
Les réclamations et observations écrites sont à adresser au Collège communal avant la fin du délai d'enquête (cachet de la Poste faisant foi) en mentionnant le numéro du dossier ainsi que votre nom, prénom et adresse postale complète soit par courriel à l'adresse suivante : enquete.urbanisme@liege.be ou soit par courrier ordinaire à  :
Ville de Liège, Service des Permis d'urbanisme, La Batte 10, 4ème étage à 4000 LIÈGE.
Les réclamations et observations orales peuvent être formulées pendant la même période sur rendez-vous ou lors de la séance de clôture de l’enquête qui a lieu au Service des Permis d'urbanisme, La Batte 10, 4ème étage à 4000 LIÈGE le 9 avril 2018 à 10h00.

Bien à vous,
Sylviane Kech

Sylviane Kech
Conseillère en rénovation urbaine
Ville de Liège - Département Logement, Régie foncière, Développement économique
Quai de la Batte 10/5
4000 LIEGE
Tél +32 00 4 221 91 17
Fax +32 00 4 221 90 94

Saint-Martin en nocturne


                                          N'hésitez pas à cliquer !

lundi 26 mars 2018

" Liège sans pub " à l'assaut des remparts de Sainte-Marguerite




« Le collectif Liège sans pub a célébré, ce dimanche 25 mars 2018, la journée mondiale contre la publicité à sa manière avec une action festive de recouvrement publicitaire.
Le collectif a recouvert une publicité affichée sur le Bastion du Saint-Esprit au quartier Sainte-Marguerite, à hauteur de la rue Mississippi datant du XIII è siècle.
« On a mené notre petite enquête et il semble que ces panneaux ont été installés sans permis d’urbanisme, contrairement à ce qui est prévu par la loi ».
(…)

                                Source : le journal «  La D.H. », lundi 26/03/2018






Le groupe "Liège sans pub" interroge le bourgmestre Willy Demeyer afin de savoir s'il y a un permis pour placer le panneau publicitaire sur les remparts de Saint-Marguerite.

Willy Demeyer : Mais nous refusons les demandes de permis ! Pas plus tard que ce vendredi, le Collège a remis un avis défavorable que je recopie ici. Mais ces grands panneaux sont souvent de la compétence de la Région ! "EMET un avis défavorable sur la demande de permis d'urbanisme introduite par la S.A. "JCDECAUX BILLBOARD", relative à un bien sis rue des Français à 4000 LIEGE, pour placer un dispositif publicitaire, et décide de le transmettre à M. le Fonctionnaire délégué." 
 En ce qui concerne celui que vous visez, c'est vous qui affirmez qu'il a été placé illégalement.... je vais vérifier car si c'est le cas, il est évident que des mesures seront prises.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La page Facebook de « Liège sans pub », c’est par ici :


lundi 19 mars 2018

Le dessin du mois signé Jacques Van Russelt



Abattoirs pourris ! Nos sangtuaires sont profanés !
Un monde carné, s'écroule ! 
Le hachis auquel nous croyions durs comme vers, ne serait ni saint, ni vierge et sa conception serait loin d'être immaculée.
La croyance dans le boeuf est vachement écornée.
Le Dieu Burger a perdu son âme.
Enfer et carnation ! Même le hot-dogme est mis en doute !
Sans la chair de sa chère, l'Homme se sent nu, vide, désincarné.
Il est cocu : sa viande l'a trahi !
Le fier carnivore est abattu. 
Il gît, amorphe... tel un légume !

jeudi 15 mars 2018

Le quartier Sainte-Marguerite en 1869



                                   Fontaine Montefiore de Hocheporte


                                                   La grande cour, rue Sainte-Marguerite




- «  La Meuse », samedi 30 janvier 1869
     * Réclame de M. Célestin Rausin, appareils à gaz et eaux alimentaires


     * Machines à coudre, au 54 Mont St-Martin

- « La Meuse », mardi 3 avril 1869
Un aimable époux de la rue Firquet à Saint-Séverin a encore été mis au violon pour trop grands témoignage de tendresse envers sa moitié qu’il rossait de manière indigne

- « La Meuse », lundi 26 avril 1869
Nous avons l’honneur de vous annoncer qu’à date de la fin du mois de mai, l’Institut ophtalmologique sera transféré au faubourg Sainte-Marguerite n° 184. Le célèbre oculiste de Düsseldorf, le docteur Morren a bien voulu consentir à être le chirurgien en chef de l’établissement

- Samedi 7 août 1869
Grand tir international et Fêtes Liégeoises dans tout la ville. Au quartier de l’Ouest : ascension en ballon, concours de crâmignons, grand festival d’harmonie, spectacles et curiosités sur les places publiques, fête de nuit au local de Fontainebleau

- Mercredi 6 cotobre 1869
Hier, un ouvrier houilleur a été frappé de mort subite dans les travaux de la houillère La Plomterie à Sainte-Marguerite. Les hommes de l’art appelés en toute hâte n’ont pu que constater la mort de ce malheureux



- Samedi 6 novembre 1869
Un malheur est arrivé dans la houillère de Ste-Marguerite au sieur Charles Talbot 13 ans



-  Le 7 décembre 1869
«  A la cloche d’or », rue St-Séverin, 145 ( Porte Ste-Marguerite), grand assortiment de chapeaux

Merci au journal «  La Meuse »   !
Merci à la bibliothèque Ulysse Capitaine, en Féronstrée à Liège !



Stage pour les 6 à 12 ans, les 3 et 4 avril à la maison intergénérationnelle


La CSCSM a l'honneur d'annoncer le stage organisé par la Maison InterGénérationnelle, les 3 et 4 avril 2018

Le dernier ouvrage en date de Robert Ruwet



Très bientôt disponible dans les librairies et chez les marchands de journaux ...

mardi 6 mars 2018

Interlude mars 2018


Cette carte postale montre le local qui se trouvait dans le bâtiment de Beauvoir. Dans les années 60, elle fut transférée dans la pavillon du parc Vandervelde (aujourd'hui crèche). Elle fut fermée en 1990. (  source et légende de Robert Ruwet )






                   Le pont d'Arcole qui enjambait les voies du chemin de fer de la gare du Palais




                     Place des Bons-Enfants au Cadran en 1920



                                             Notre quartier en 1649



                       La fontaine Montéfiore de Hocheporte devant la graineterie Magnery en 1927



                                              Rue Saint-Séverin , mars 2018

vendredi 2 mars 2018

Ce vendredi 2 mars 2018, sous la neige


                        Le quartier Sainte-Marguerite et la basilique Saint-Martin, sous la neige
                               ( et dans l'brouillard, d'où le " flou artistique ")
                                               cliquez sur les images


jeudi 1 mars 2018

Le Quartier Sainte-Marguerite en 1868









- «  La Meuse », lundi 13 janvier 1868
* Où il est question de neiges, de verglas, de glaces dans le quartier tout particulièrement au Mont-St-Martin, rue Agimont. Et l’on reparle du tunnel qui relierait le faubourg Ste-Marguerite au boulevard de la Sauvenière

 - « La Meuse », lundi 13 janvier 1868
Une vache, qui se promenait gravement dans les environs de Haut-Pré pendant la nuit dernière, a été arrêtée par le veilleur de nuit du quartier, qui a dû la garder en fourrière. On présume qu’elle se sera échappée de la station Haut-Pré et qu’elle appartient à quelque marchand-boucher



 - Samedi 14 mars 1868
Avis aux propriétaires d’action de la S.A. des Charbonnages de Bonne-Fin



- Jeudi 19 mars 1868
Et toujours le fameux tunnel qui reliera le Mont-St-Martin au boulevard de la Sauvenière

- Samedi 11 avril 1868
Une dame de notre ville qui déjà, en maintes circonstances, a donné des preuves de son dévouement à la cause populaire, vient encore d’acquérir, au-dessus de la rue Hocheporte, tout un hectare de terrain pour y faire construire des maisons ouvrières



- Dimanche 10 mai 1868
Vente de l’ancien couvent Ste-Claire, place Ste-Claire au quartier de l’Ouest

-  Samedi 18 juillet 1868
C’est dimanche la fête de la paroisse de Sainte-Marguerite, un des plus joyeux faubourg de notre vieille cité liégeoise.
 Nous apprenons qu’une pétition favorable au tunnel qui relierait le quartier de l’Ouest à ceux du Centre et du Sud a été déposée au Conseil communal


Un autre article explique le bienfondé de la construction du fameux tunnel :
« La Meuse » le 21 juillet 1868
« Pour arriver dans le quartier du Centre et du Sud et aux bassins, c’est-à-dire à la naissance des boulevards d’Avroy et de la Sauvenière, une voiture, partant de Saint-Séverin, doit faire actuellement 1.550 mètres de parcours par des chemins encombrés et tortueux, tandis qu’elle ne devra parcourir que 750 mètres par le tunnel. Quant au piéton, il est obligé de contourner la montagne en faisant un parcours de 1.200 mètres ou d’escalader une butte de 44 mètres de hauteur sur un escalier de 220 marches, tandis que par le trajet projeté, il suivra presqu’un parcours horizontal.
(…)
Une autre raison non moins décisive vient s’ajouter à ces considérations. L’établissement de la station centrale (soit la gare du Palais),  provoquant sur la place Notger un énorme mouvement de voitures de tous genres, produira infailliblement un grand encombrement avec les 2.000 voitures qui descendent journellement de Ste-Marguerite, Ste-Walburge et St-Laurent ou remontent vers ces localités et qui ne changent d’itinéraire qu’en bas de la rue de Bruxelles.
(…)
Le capital de la construction du tunnel s’élève à 523.000 francs.




- Vendredi 14 août
Accord pour le tunnel

-  Mercredi 12 août 1868
Le pain de ménage se vend 37 centimes chez Bronckaert, faubourg Ste-Marguerite, 16 ; chez Moser même faubourg, 66 ; chez S.J. Goffin, même faubourg, 72. Tous les autres boulangers de la ville vendent cette même quantité de pain 38, 39, 40 centimes.

- Lundi 26 octobre 1868
Les vignobles de Liége. Ce titre est fait pour amener le sourire sur les lèvres d’un Français qui, par hasard, tomberait sur ce journal. (…)  On sait que les vignobles de Liége sont comptés parmi les plus septentrionaux. (…) La colline de St-Martin était, jadis, couverte de vignobles



 Merci au journal «  La Meuse » !
Merci à la bibliothèque Ulysse Capitaine, en Féronstrée à Liège !


" Salut Maurice " n° 99, mars - avril 2018



Voici le " Salut Maurice " n°99 de mars-avril 2018.
La version papier sera bientôt disponible dans tout le quartier.
Bonne lecture !

https://www.fichier-pdf.fr/2018/03/01/sm-99-pdf-def/preview/page/1/

Au théâtre à Denis en mars 2018



MARS 2018

Dim 04 15h00 Aladin et la lampe merveilleuse
Mer 07 15h00 Aladin et la lampe merveilleuse
Dim 11 10h30 Aladin et la lampe merveilleuse
Mer 14 15h00 La légende du perce-neige
Dim 18 15h00 Jeannot lapin et ses carottes
Mer 21 15h00 Jeannot lapin et ses carottes
Dim 25 10h30 Jeannot lapin et ses carottes
Mer 28 15h00 Les forges de Belvaux
Ven 30 20h00 Soirée adulte présentée par Denis Fauconnier : " Le travail c'est la santé ! " Tchantchès n'a pas de travail, mais Nanèsse est bien décidée à lui en trouver un … voir plusieurs ! Pauvre Tchantchès obligé de vendre des petites boules " magiques " pour le roumain du coin, ou de devenir croque mort…. Le travail c'est la santé mais ne rien faire c'est la conserver !