vendredi 26 janvier 2018

Au quartier Sainte-Marguerite en 1866 - année du choléra







- «  La Meuse », mercredi 5 janvier 1866
Un malheureux accident a eu lieu samedi dernier à la houillère de Sainte-Marguerite tuant sieur L. Minet et blessant sieur Simon Gérard

-« La Meuse », lundi 8 janvier 1866
La police de l’Ouest a arrêté un petit garçon de 11 ans sous prévention de vol de pipes



- «  La Meuse », jeudi 5 juillet 1866
Le curage de la Légia aura lieu cette année du 11 au 13 juillet

- Vendredi 12 octobre 1866
Un poste de police et d’incendie est établi depuis hier au quartier de l’Ouest dans les anciens bureaux d’octroi à la porte Sainte-Marguerite



- Mercredi 31 octobre 1866
Accident très grave d’un jeune ouvrier de 14 ans à la houillère de l’Aumônier



- Vendredi 14 décembre 1866
Crépage de chignons à la houillère de St-Laurent ( Belle-Vue)

-  Le 21 décembre 1866
 C’est aujourd’hui le plus beau jour de l’année. Pourquoi ? … Parce qu’il est le dernier d’une année néfaste.
En cette année 1866, Liège a été durement touchée par une épidémie de choléra qui a frappé d’ailleurs une bonne partie de l’Europe. (…) Les bureaux d’état civil restaient ouverts alors jusque dans la nuit afin d’enregistrer tous les décès. Il y en eut jusqu’à 68 en un jour. On eut beau blanchir à la chaux vive ruelles et impasses, répandre des produits désinfectants dans tous les lieux où cela était nécessaire, en distribuer aux indigents avec brochure explicative, interdire les rassemblements importants, installer trois hôpitaux, à l’ancienne gendarmerie ( en Hors-Château), au béguinage Saint-Julien (au quartier de l’est), au béguinage Saint-Abraham ( quartier du sud), multiplier les secours médicaux et pharmaceutiques, 4.176 personnes furent victimes du fléau dont 2.626 périrent. (…)
Le 22 juillet, les habitants du Val-Benoit, malgré les recommandations de la police, tinrent à célébrer dignement la fête paroissiale et passèrent la nuit à boire : en trois jours, quarante personnes décédèrent dans le quartier. (…)
Le choléra frappa trois fois à Liège en 18 ans. Du 13 décembre 1848 au 11 novembre 1849 ( 1.937 morts) ; du 4 août 1854 au 27 octobre 1855 ( 1.546 morts). En 1866, il fallut attendre le mois d’octobre pour voir disparaître le fléau, heureusement refoulé à jamais de nos régions, aujourd’hui. "


Merci au journal «  La Meuse » de Liège !
Merci à la bibliothèque Ulysse Capitaine, en Féronstrée, à Liège !


mercredi 24 janvier 2018

L'hôpital Saint-Joseph déménagera en 2019 (snif !)



La clinique du MontLégia, le futur hôpital du CHC ouvrira ses portes en 2019

Construit sur le site de l’ancien charbonnage de Patience et Beaujonc à l’entrée ouest de Liège, il regroupera l’activité des 3 cliniques liégeoises du CHC: Saint-Joseph, Espérance et Saint-Vincent.

Avec 720 lits d’hospitalisation classique et 120 places d’hôpital de jour, la clinique MontLégia proposera une palette de soins complète (hospitalisation, consultations, examens médicaux). Elle occupera plus de 2.000 personnes qui bénéficieront d’une ergonomie de travail et d’un équipement de pointe.

lundi 22 janvier 2018

Tram et gare du Palais




Un tram à l'assaut du Mont Saint-Martin, dans les années 60.



Gare du palais dans les années 70.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Le sommet de la rue Sainte-Marguerite et le début de la rue Emile Vandervelde, à Glain. A droite, la rue Eugène Houdret, bien plus étroite que de nos jours.

Des photos du site " Liège en photos "

samedi 13 janvier 2018

Novembre-décembre 1918


                                                 Raus !



- «  La Meuse », 29 novembre 1918
Représailles. Qui n’a pas été révolté en voyant les femmes belges sourire à l’occupant

- « La Meuse », 5 décembre 1918
M. Linfet, charcutier, rue St-Séverin 153, proteste avec la plus grande énergie avoir jamais fait un commerce quelconque avec les Allemands. Dont acte !



- « La Meuse », 8 décembre 1918
La reprise des cours des différents établissements d’instruction aura lieu mercredi prochain



- 12 décembre 1918
Triste fin. Laurence Lejeune, 23 ans, demeurant rue Bois-Gotha, attendait avec une légitime impatience des nouvelles de son mari, soldat belge interné en Hollande. N’en recevant pas, elle fut prise d’un grand chagrin et décida de mettre fin à ses jours en s’asphyxiant au moyen du gaz



- 29 décembre 1918
On vendrait toujours aux boches !

Merci au journal «  La Meuse » !
Merci à ses journalistes anonymes !
Merci à la bibliothèque Albertine de Bruxelles !


mardi 9 janvier 2018

" Salut Maurice " n° 98 de janvier-février 2018 en lecture numérique



Voici le « Salut Maurice » n° 98 de janvier-février 2018 en lecture numérique.
La version papier sera disponible dans le courant du mois de janvier dans de nombreux lieux du quartier Sainte-Marguerite.
Bonne lecture !


dimanche 7 janvier 2018

En janvier 2018 au théâtre à Denis



Mar 02 15h00 Les diamants de la couronne 
Mer 03 15h00 Les 3 princesses dansantes 
Jeu 04 15h00 Le talisman enchanté 
Ven 05 15h00 Le prince grenouille 
Dim 07 15H00 Rémi sans famille 
Mer 10 15h00 Rémi sans famille 
Dim 14 10h30 Rémi sans famille 
Mer 17 15h00 Le cactus Magique 
Dim 21 15H00 Le livre de la jungle 
Mer 24 15h00 Le livre de la jungle 
Dim 28 10H30 Le livre de la jungle 
Mer 31 15h00 Le prince Dadaguon